Fabriquer ses savons soi-même

savon

Anciennement la fabrication du savon était une tâche ménagère au même titre que le nettoyage de la maison, c’était aussi joindre l’utile à l’agréable puisque ces petites briques prenaient soin de la peau de toute la famille…

Aujourd’hui, faire ses savons maison permet de retrouver la qualité d’une cosmétique fabriquée à base d’ingrédients connus de premier choix, en plus, cela amène la magie qu’une vie plus sensée apporte et ravive le feu de votre créativité.

C’est une amie qui m’a initiée à cet art intrigant qui est à la portée de tous.

 

Fabriquer ses savons est un savoir faire qui se partage avec joie

 

C’est très simple à faire, cependant cela demande de prendre des précautions et de bien suivre la recette à la lettre car la soude caustique (NaOH) qui est un des ingrédients de base est dangereuse et peut occasionner des brûlures sévères.

Préparez donc des lunettes de protection et des gants de ménage et veillez à garder les enfants et les animaux domestiques à l’écart durant toute la phase de préparation de vos savons.

 

Comment ça marche?

Le savon est fabriqué à base de corps gras et de soude caustique (NaOH), ces ingrédients lors de leur rencontre créent une réaction chimique, celle-ci annule entièrement l’effet irritant de la soude caustique et la transmute en glycérine.

Cela donne un produit fini de qualité et doux pour votre peau.

 

Comment faire?

Il existe une infinité de possibilités en ce qui concerne les recettes de savons.

Cet article est un exemple qui vous permettra de vous familiariser avec leur fabrication, si vous souhaitez modifier la recettes ou augmenter la quantité des ingrédients, il faudra toujours adapter la quantité de soude à l’aide d’une table de saponification car chaque corps gras à son propre indice de saponification, de cette façon vous ne prenez aucun risque.

Le livre de Leanne & Sylvain Chevallier est une mine d’informations et d’idées de recette si vous voulez aller plus loin.

 

Le matériel

Des gants de ménage et des lunettes de protection

Un thermomètre

Une balance de précision(1g)

Un mixer électrique

Un pot gradué pour mesurer la quantité d’eau

Un poêlon et une cuillère en bois pour le mélange des corps gras

Pour les mélanges qui font intervenir le soude:  deux bols en plastique résistants et une cuillère en plastique résistante qui seront entièrement dédiés à la fabrication des savons

Un moule de 10 cm sur 22 cm recouvert de papier sulfurisé qui permettra un démoulage facile, vous pouvez éventuellement utiliser un tétra pack coupé sur une de ses longueurs

Des bandelettes pour mesurer le pH

 

Les ingrédients

25g de beurre de karité bio

150g d’huile de coco bio

325g d’huile d’olive première pression à froid et vierge bio

166g d‘eau

67g de soude caustique en perles (s’achète dans le rayon déboucheur canalisation), vérifiez qu’elle soit pure à 100%)

10 ml d’huile essentielle de patchouli bio

10 ml d’huile essentielle d’oliban bio

Beurre de karité premier choix

La recette pas à pas

 

Préparation des corps gras

Faites chauffer le beurre de karité et le beurre de coco au bain-marie

Ajoutez l’huile d’olive hors du feu

 

Préparation du mélange eau et soude caustique

Mélangez la soude à l’eau et NON L’INVERSE en dehors de la maison car la réaction provoque de la fumée irritante pour les voies respiratoires

Si vous n’avez pas la possibilité de travailler dans un endroit ventilé prévoyez un masque à cartouche pour protéger vos bronches

Mélange des corps gras et de la solution d’eau de de soude

Lorsque vos deux mélanges respectifs auront atteint une température identique, entre 38° et 48°C vous pourrez les mélanger

Vous verserez alors doucement la soude dans le corps gras et NON L’INVERSE avec une cuillère en plastique puis au mixer en veillant à ne pas éclabousser le mélange hors du plat

Mélange de la soude NaOH dans les corps gras

 

Mélange au mixer

 

Moment où on rajoute les huiles essentielles appelé la trace

Ajoutez les huiles essentielles au moment où le mélange crée un mince filet sur la surface, c’est ce qu’on appelle la trace.

 

moule en tétra pack

Puis placer ce mélange rapidement dans votre moule recouvert de papier sulfurisé ou dans votre tétra pack

Claquez le moule contre la table pour évacuer les bulles et permettre à la pâte de bien remplir les 4 coins du récipient

Recouvrir avec le papier sulfurisé pour éviter qu’un fin film blanc appelé cendre de soude apparaisse au contact de l’air.

 

Découpe du bloc en savons

Après 18 à 24h il sera temps de démouler votre bloc de savon et de le couper en tranches.

 

Mesure du pH à la découpe et 4 semaines plus tard

Vous pourrez alors vérifier que votre savon a un pH ente 9 et 10

Séchage des savons pendant 4 semaines

 

Vous laisserez vos savons sécher dans un endroit ventilé pendant au moins 4 semaines en les retournant au moins une fois pour permettre un bon séchage.

 

Pour conclure

Il existe une multitude de combinaisons possibles d’ingrédients pour réussir d’excellents savons, on peut modifier les huiles et y apporter d’autres actifs comme par exemple l’argile, des fleurs, certaines épices, …

Si vous avez envie de vous aventurer dans d’autres essais, munissez-vous d’un bon livre de bord comme celui de Leanne & Sylvain Chevallier « je crée mes savons au naturel, l’art de la savonnerie à froid », c’est un ouvrage très clair et inspirant et n’hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires.

 

Recherches utilisées pour trouver cet article:Fabriquer bloque de savon avec de la terre,le savon en bloc et ses effet de decontamination,tuto savon menage a la cendrefaire soi meme

Laisser un commentaire