Articles ménage écologique

Cliquez ici et recevez des infos en or 

Le curcuma et l’apprenti

Le curcuma et l’apprenti

J’ai entendu parler d’un apprenti sorcier

Il faisait n’importe quoi

Et se servait du curcuma

^^

Le grand sage indien

Cet homme sensé

m’a demandé de vous partager

Ces données

Pour que vous puissiez utiliser

Ce rhizome royal à bon escient

 

 

Le dosage adéquat

Il y a des dosages à respecter avec les plantes pour préserver

votre corps et son fonctionnement normal.

En effet, le rhizome de curcuma contient des fibres

et des oxalates qui, à des dosages non adaptés sont irritants

pour les intestins et la vésicule biliaire.

Curcuma frais

Le Curcuma en poudre contient 3 % de curcuminoides actifs et 97 % fibres peu actives et oxalates indésirables

 

Les effets du curcuma dans la cuisine

Quels sont les effets du curcuma 

Utiliser du curcuma dans la cuisine permet de préserver son capital santé,

d’améliorer la digestion car il renforce le foie entre-autres

Quel est le dosage à respecter?

Allez voir la vidéo en cliquant ici

 

Ah bon, je pensais que le curcuma en poudre apporterait plus que ça

Mais comment font-ils en Inde

Suivre l’exemple indien avec un esprit occidental

C’est faire rentrer un carré dans un rond…

Si vous souhaitez faire comme eux il faudra suivre

leurs techniques traditionnelles exemplaires.

 

En Inde, ils utilisent les épices après les avoir fait macérer,

mijoter dans l’eau et/ou dans l’huile.

Cuisinées de cette façon les épices offrent tous leurs bienfaits et

leurs bons côtés

L’exemple du poivre est parlant:

Le grain de poivre, pour se protéger des attaques d’insectes lors de sa croissance

fabrique des matières toxiques.

Manger trop de poivre brut aura donc un effet irritant.

Pour éviter cela, les indiens font macérer le poivre pour en extraire les bienfaits uniquement.

Sachez qu’à  petites doses l’extrait des grains de poivre appelé la piperine permet de ralentir l’élimination du curcuma,

et par le fait même de le rendre encore plus actif.

 

Que penser des compléments alimentaires à base de curcuma

Le curcuma est la star des produits naturels recherchés aujourd’hui

Pour profiter de ses effets détox et médicinaux salutaires il est nécessaire de l’utiliser

sous forme d’extrait ; de gélules, de poudres concentrées

Pour bien le choisir, il faudra enfiler vos lunettes d’expert 

 

Mais qu’est-ce qui défini une bonne gélule de curcuma, comment la reconnaître

Apprenez à lire les étiquettes:

Comme je vous l’explique dans la vidéo ci dessus,

choisissez un produit naturel exempt de produits chimiques.

Le label bio n’est pas un critère suffisant, creusez encore.

Pour extraire les principes actifs des plantes il y a plusieurs solutions;

Soit on utilise de l’eau, de l’huile et beaucoup de plantes ; c’est coûteux mais EXCELLENT

Soit on utilise des solvants comme l’acétone par exemple et peu de plantes ;

Cette dernière technique est plus économique certes mais à quel prix pour vos cellules ¿

S’il n’y pas pas de garantie sur l’emballage, méfiez-vous

Exigez un produit garanti sans solvants NI nano particules 

Sans solvants ni nano particules

Choisissez des gélules d’EXTRAIT de plante ;

L’extrait du curcuma s’appelle la curcumine

Les proportions des différentes plantes sont aussi à considérer ;

particulièrement dans le cas du curcuma qui est activé par l’extrait de poivre

appelé piperine.

 

Quel est mon choix en matière de gélule de curcuma ?

Pourquoi?

Il y a des génies sur terre, la conceptrice de la dolupérine en est une !

La dolupérine

Ce produit est fabriqué à partir de trois épices;

Le curcuma

Le gingembre

Le poivre noir

Poivre noir

 

Gingembre frais

 

L’équivalent en plante de la dolupérine est colossal ; 2 gélules de dolupérine contiennent l’équivalent de :

190 g de rhizome de curcuma frais

44g de rhizome de gingembre

Et du poivre noir exempt de matières irritantes

Soit plus de 130g de plantes fraîches ;  plus ou moins 12 morceaux de rhizomes de curcuma

Soit l’équivalent en poudre d’un demi pot à épice de curcuma ;

 

Dolupérine

 

Les extraits de plantes sont le coeur de la plante, le nectar bienfaisants

Le curcuma doré comme le soleil rayonne en nous

Poudre d’or
**`
Curcuma
○°
La tradition indienne
A beaucoup a nous apprendre

Encore mercissssss à Ghislaine pour son partage, sa passion et son expertise 

Dites-lui merci aussi dans les commentaires ¨'”

Aimez l'article:
  •  
  •  
4 Comments
  • Marcel Vanbellinghen
    Posted at 07:20h, 05 mars Répondre

    Merci Wivine ainsi que Ghislaine, pour cet article et cette video très intéressants sur le curcuma. Je suis fan de ces épices « miraculeuses » et j’avais déjà lu que le curcuma à petite dose dans les différentes sauces ou vinaigrettes que l’on peut se concocter, ne permettait pas ses effets bienfaisants pour la santé notamment anti-cancer, mais qu’il en fallait des proportions énormes malheureusement pour les ressentir. Ton article va vraiment dans ce sens donc et je ne connaissais pas du tout la Dolupérine. Peux-tu nous dire comment se la procurer ?

    Bien à toi,

    Marcel

    • Wivine
      Posted at 16:30h, 05 mars Répondre

      Bonjour Marcel,

      Oui, je suis heureuse de comprendre que cet article vous ai apporté les éclaircissements essentiels
      au bon emploi de cette épice.
      La dolupérine est un produit distribué un peu partout dans le monde, vous pourrez la trouver
      dans certains magasins bio, herboristeries et la commander en pharmacie également.
      A bientôt ◊

  • Leroy Nadine
    Posted at 14:59h, 27 mars Répondre

    bonjour Wivine,

    super article sur le curcuma et la doluperine..
    Peut – on en prendre toute l ‘année sans interruption ou seulement en cure ?

    Cordialement

    Nadine

    • Wivine
      Posted at 15:34h, 02 avril Répondre

      lorsque l’on prend Dolupérine à long terme, on peut préférentiellement commencer par une cure d’attaque d’un mois quotidiennement et ensuite assurer une prise un jour sur deux pendant un mois supplémentaire, puis 2 jours par semaine … et reprendre à l’occasion d’une exposition plus marquée à des polluants environnementaux, ou à des excès alimentaires pour soutenir le foie. aucune plante ne doit être une consommation systématique quotidienne telles que des béquilles, mais on peut avantageusement alterner et varier les apports en plantes pour soutenir les différents besoins métaboliques en fonction des signes qu’envoie le corps.

Post A Comment

Recevez mes articles et 1 bonus sur le ménage éco