L’auteure
Articles ménage écologique

​Cliquez ici et recevez des infos en or qui vont vous faire économiser beaucoup d'argent

Propriétés thérapeutiques de la reine des prés

Propriétés thérapeutiques de la reine des prés

La reine des prés pousse les pieds dans l’humidité stagnante

Quelle force a-t-elle en elle pour créer une si belle fleur?

 

J’admire sa capacité à être solaire et à métamorphoser ses conditions de vie boueuse en beauté simple et modeste avec ses fleurs au parfum délicat

Cette grande plante médicinale nous prépare en plus un remède salutaire à estimer et à respecter

 

Sommité fleurie de reine des prés

 

C’est du nom latin Spirea que dérive le mot aspirine

En effet, on obtient de l’aspirine (l’acide acétylsalicylique) en isolant un des principe actif de la reine des prés

L’avantage de consommer la plante est certain puisque grâce à sa complexité chimique, il n’existe pas d’effets secondaires au traitement, et en plus, la reine des prés protège la muqueuse de l’estomac!

 

C’est en 1935, que le docteur en pharmacie G.Benoist a démontré dans sa thèse de doctorat, les propriétés de la reine des prés.

Si vous l’utilisez, vous n’avez pas à vous soucier d’effets secondaires qui peuvent advenir par absorption de cachets d’aspirine (maux d’estomac). Utilisez-la dans les affections fébriles (grippes, refroidissements, rhumatismes articulaires, goutte, etc).

Mais étant donné son pouvoir diurétique, utilisez-la également contre les troubles des reins et de la vessie, gravelle, cystite, dans les cas d’hydropisie, d’œdème.

Et, Mesdames, la cellulite étant caractérisée par un œdème qui inonde le tissu cellulaire et durcit les fibres conjonctives, la reine des prés est un excellent traitement”.

 

Indications de la reine des prés

Rhumatismes y compris en phase aigüe, arthrose, goutte, acide urique

Arthrite, polyarthrite rhumatoïde, myalgie, tendinite

Névralgie, céphalée (mal de tête), odontalgie

Œdème, rétention d’eau,cellulite, obésité, surpoids, adipose

Lithiases rénales ( libère l’acide oxalique et l’acide urique)

Œsophagite,gastrite, ulcère gastrique, ulcère duodénal

Grippe, refroidissement, fièvre

Anti-diarrhéique

Insuffisance biliaire

Artériosclérose

Insomnie

 

Propriétés thérapeutiques de la reine des prés

Remarquable anti-inflammatoire, antalgique

Diurétique

Anti-acide, anti-ulcéreuse

Anti-coagulante

Anti-oxydante

Anti-bactérienne, anti-virale

Sudorifique, fébrifuge

Astringente

Cholérétique

Somnifère

 

Si vos douleurs articulaires sont plus fortes lorsque la météo est humide, vous profiterez du bon caractère de la plante qui elle-même pousse les pieds dans l’eau et arrive à créer ses fleurs médicinales malgré tout

La reine des prés est en effet considérée comme une plante qui “assèche” puisqu’elle agit sur l’œdème et la fièvre, elle permet de mieux supporter l’humidité de la saison froide

 

Parties utilisées de la plante

Les fleurs fraîches ou sèches, sachant que la qualité est de mise puisqu’elles perdent 50% de leurs propriétés en 6 mois

Éventuellement les sommités fleuries

La reine des prés

Mode d’emploi

Les fleurs de reine des prés sont utilisées en cure brève de quelques jours

Si vous souhaitez l’utiliser sur des périodes plus longues, veillez faire des pauses, soit arrêtez d’en prendre chaque week-end ou durant 1 à 2 semaines entre chaque cure

 

Macération de fleurs BIO ET de QUALITÉ

Dosage: 1 cuillère à soupe de fleurs sèches pour 250ml d’eau froide

1 à 4 fois par jour

Les huiles essentielles présentent dans les fleurs sont sensibles à la chaleur,  c’est pour cette raison que je conseille de les faire macérer dans l’eau froide pendant 30 minutes à une heure maximum (au frigo), au delà le goût devient trop puissant et désagréable

En effet, les tanins présents en grande quantité peuvent donner la nausée quand le temps de trempage est trop long

 

Synergie pour traiter votre estomac

Mélangez la avec des fleurs de camomille et des feuilles (et fleurs) de guimauve

 

Pour préparer 1 litre de boisson

Utilisez 4 cuillères à soupe du mélange des trois plantes par litre d’eau froide

Faites tremper une bonne heure au frigo

Consommez de manière étalée toute la journée

 

Synergie pour favoriser l’élimination de la cellulite

Mélangez la avec des feuilles de vigne rouge et votre décocté de fucus

Pour faire 1 litre

Utilisez 2 cuillère à soupe du mélange reine des prés et vigne rouge dans 500ml d’eau froide

Faites tremper 1 heure au frigo

Ajoutez 500ml de décocté refroidit de fucus

Consommer de manière étalée toute la journée

 

Teinture-mère de reine des prés BIO

Dosage: 25 gouttes 3 fois par jour dans un demi verre d’eau

 

Précautions

Respectez les doses

La reine des prés est contre-indiquée en cas d’allergie à l’aspirine, durant la grossesse et l’allaitement, chez les enfants

Elle est contre-indiquée en cas de prise de médicament anticoagulant

Elle doit être prise à un autre moment de la journée que les médicaments

 

Principes actifs

Flavonoïdes

Vitamine C

Tanins

Des huiles essentielles (salicylate de méthyle, aldéhyde salicylique)

La reine des prés contient la même molécule aromatique que la gaulthérie odorante connue pour ses vertus anti-inflammatoire, antalgique et anti-rhumatismale

 

Description botanique

Filipendula ulmaria (Spiraea ulmaria L.)

La plante mesure de 50 à 120 cm

Feuilles inférieures à 5_11 (13) folioles majeures ovales, dentées à faiblement lobées, longues de 2-8cm

Les tiges sont feuillées jusqu’en haut, elles sont minces souvent teintées de rouge

les fleurs sont généralement à 5 pétales blancs ou rarement rosés

Les akènes sont longs d’environ 2mm, glabres, tordus en spirale

les racines sont non ou faiblement tubérisées

 

Où la trouver/culture

La reine des prés se plaît dans les prairies et les forêts humides, elle pousse dans les fossés, sur le bord des eaux

En Belgique la floraison a lieu en Juin parfois en Juillet selon la météo

 

Anthroposophie

Toute la plante semble être un processus d’auto-guérison de la nature car elle élève l’humidité stagnante de son substrat jusque dans l’Air et dans la lumière et là, elle la vaporise grâce aux forces de l’été. Elle incite le corps astral, dans l’organisme des liquides, à stimuler énergétiquement les processus d’élimination et de sécrétion”

 

Animaux

Vous pouvez mélanger les fleurs séchées “émiettées” à l’alimentation de votre chien

Les chevaux profitent aussi des bienfaits de la reine des prés et consomment les fleurs entières

Veillez à respecter les précautions valables pour les hommes

Pour les dosages référez-vous aux tableaux généraux des livres de Françoise Heitz ( voir bibliographie)

 

La reine des prés

Pour conclure

L’acceptation des épreuves de notre vie permet d’y interagir positivement

Comme cette plante sacrée des druides, nous pouvons sortir de notre marécage émotionnel et apporter au monde notre part de beauté

Pour ce faire, le temps, la patience, l’amour de soi, l’aide d’autres personnes bienveillantes et les plantes sont essentiels

La présence de cette reine naturelle, la contemplation de ses fleurs légères rendra vos pensées plus lumineuses

C’est en cela aussi que la nature est essentielle à l’homme…

 

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager à vos proches

 

Cet article a un but exclusivement informatif

Je ne suis pas médecin, je n’ai pas le droit de vous donner des conseils médicaux! Consultez un médecin pour avoir la réponse à vos questions

 

Bibliographie

Bitsas A. Aromathérapie, essences et huiles essentielles. Une approche globale selon la biochimie, l’olfaction et la caractériologie. Syllabus du cours

Valnet J. La phytothérapie, traitement des maladies par les plantes. Éditions Livre de Poche 1983

Vanopdenbocsh Y. La phytothérapie, se soigner par les plantes médicinales. Éditions Amyris, 2013

Heitz F., Delbecque V. Soignez vos animaux par les plantes. Phytothérapie, gemmothérapie, aromathérapie. Éditions Quintessence 2007

Heitz F. Soins naturels pour le chien. Phytothérapie, gemmothérapie, aromathérapie, hydrolathérapie, homéopathie, élixirs floraux, acupuncture, alimentation. Éditions Ulmer 2016

Labescat J. Se soigner par les plantes. les remèdes naturels pour tous les maux du quotidien. Éditions Ulmer 2009

Lambinon J., De Langhe J.E., Dellvosalle L., Duvigneaud J. Nouvelle flore de la Belgique, du G-D. de Luxembourg, du nord de la France et des régions voisines. Éditions du jardin botanique national de Belgique, 1992

Mulot M-A. Secrets d’une herboriste. La bible des plantes. Éditions Dauphin 2017

Palaiseul J. Nos grands-mères savaient. Éditions Livre de Poche,1972

Pipitone C. La phytothérapie, cours de l’école Holistique de Bruxelles

P.Depoërs, F.Ledoux,P.Meurin La phytothérapie entre science et tradition. Éditions Amyris & Inspir 2002

 

Webographie

https://www.altheaprovence.com/

http://elixalp.com

 

 

Aimez l'article:
  •  
  •  
1Comment
  • Lily Gaeliane
    Posted at 10:22h, 10 juillet Répondre

    Merci pour cet article complet.

Post A Comment

Recevez mes articles chaque dimanche + 1 bonus